Youri Yatsenko : Les agents du FSB m’ont torturé

Article et entretien publié par Ukraine Crisis Média Center

A Kyïv, le 14 mai 2015 – Youri Yatsenko, étudiant ukrainien qui a passé 368 jours dans une prison russe, a subi une pression psychologique et des tortures. Ses bourreaux voulaient qu’il coopère avec eux contre l’Ukraine. Cet étudiant, originaire de Lviv a raconté son calvaire lors d’une conférence de presse à l’Ukraine Crisis Média Center. Le jeune homme et  son ami, Bohdan Yaritchevskiy, ont été arrêtés dans la région de Koursk au mois de mai dernier. Officiellement, ils ont été accusés d’avoir franchi la frontière avec la Russie de manière illégale. Pour cette infraction administrative, ils auraient dû être expulsés hors de la Fédération de Russie, mais en fait, ils ont été emprisonnés et torturés. Youri a dû se tailler les veines et le ventre pour que les policiers laissent venir ses proches et son avocat. « Ils voulaient que je dise que j’étais envoyé en Russie par Dimitri Yaroch ou Valentin Nalivaytchenko (le chef du Service de Sécurité d’Ukraine) », a raconté Youri.

Trois mois après  l’arrestation de Youri, une enquête pénale pour détention d’explosifs de contrebande a été ouverte contre lui. « L’accusation maintenue contre moi a été basée sur les témoignages d’un inconnu. Au tribunal, ce témoin a déclaré de ne m’avoir jamais vu. Cela prouve que cette accusation est totalement falsifiée », a-t-il souligné. Il a aussi déclaré que 10 Ukrainiens restent retenus comme otages politiques dans des prisons russes de manière illégale. Selon Youri, la communauté internationale doit mettre plus de pression sur les autorités russes pour sauver ces otages.

Maria Tomak, journaliste du Centre des Libertés civiles, a souligné que les autorités russes essaient de faire passer tous les Ukrainiens pour des terroristes. Les Ukrainiens sont victimes de la guerre de propagande. « Les policiers russes sont très remontés contre le Maidan, le Secteur droit, les mythes sur les « Banderistes » et tentent de faire  bonne impression auprès de leurs chefs, en torturant des prisonniers ukrainiens ».

Petro Zaikin, avocat de Youri a déclaré qu’il continuera à travailler jusqu’à ce que Youri soit définitivement réhabilité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *